Turquie
Partir en Turquie, c’est remonter le temps. Vaste territoire de plus de 780 000 km2, aux climats, reliefs et spécificités géologiques très diversifiés, elle est surtout un carrefour de civilisations à la fois juxtaposées, superposées et entremêlées. Aujourd’hui peuplée de 77 millions d’habitants, et devenue la 16ème puissance économique mondiale, elle représente une force géopolitique majeure aux confluences du Caucase, du Moyen-Orient, et de l’Europe méditerranéenne.

La péninsule anatolienne (Asie Mineure) qui constitue 97% du pays compte parmi les régions du globe qui ont été continuellement peuplées et certains sites ont connu les premières implantations humaines. L’empire Hittite au XVIIIème s. av. J-C a été suivi par de nombreux autres, indo-européens, perse ; et les Grecs, avant même Alexandre sont présents dès 1200. Les riches et nombreux vestiges grecs et hellénistiques de la côte égéenne en témoignent, tout comme ceux, byzantins, de la vaste Cappadoce, véritable musée géologique.

Mais c’est surtout Byzance-Constantinople-Istanbul qui semble le mieux symboliser la richesse des cultures anciennes et la Turquie moderne. Héritière des empires romain, byzantin, ottoman, ville multiple où coexistent traditions, influences et jonction, par le Bosphore entre l’Europe et l’Asie, l’Orient et l’Occident, elle offre tous les rêves et de somptueuses merveilles. «Cité de légende, elle contient 3000 ans d’Histoire». Pays de contrastes, foisonnant et dépaysant, la Turquie est le pays des modernisations où le passé se lit en filigrane; terre d’antagonismes que des peuples se sont disputée, elle est chère au voyageur, qu’il cherche l’oubli, la compréhension du passé ou parte à la rencontre des mutations rapides d’un peuple en devenir.

K.N.