La Campanie

Comment résister à l’appel des Sirènes de Campanie ; à la langueur dolente de Pæstum ; à la dolce vita décadente de Baïes ou de Pouzzoles ; aux délices vénéneuses de la Côte Sorrentine ; aux villes-momies de Pompéi et d’Herculanum ; aux frissons menaçants du formidable Vésuve ; et à Naples, la trépidante, l’exubérante, la frénétique, ardent théâtre de la dérision ? Si vous voulez voir l’Antiquité toute nue, encore debout, c’est là qu’il faut aller.
B.C.B.